WCS Newsroom

News Releases

WCS News Releases

World Conservation Community Calls for Countries to Shut Down Their Domestic Ivory Markets

.
World Conservation Community Calls for Countries to Shut Down Their Domestic Ivory Markets

BREAKING NEWS AT THE IUCN WORLD CONSERVATION CONGRESS

CONTACT: MARY DIXON: (1-347-840-1242; mdixon@wcs.org)

STEPHEN SAUTNER: (1-718-220-3682; ssautner@wcs.org)

WORLD CONSERVATION COMMUNITY CALLS FOR COUNTRIES TO SHUT DOWN THEIR DOMESTIC IVORY MARKETS

“The global conservation community is stepping up: No more domestic ivory sales. Elephants have had enough of the ivory trade and so has the world.” WCS President and CEO Cristian Samper

Honolulu, HI (Sept. 10, 2016) -- The following statement was released by WCS (Wildlife Conservation Society) President and CEO Cristian Samper, who also serves on the U.S. Advisory Council on Wildlife Trafficking:

“The global conservation community is stepping up: No more domestic ivory sales. Elephants have had enough of the ivory trade and so has the world.

“Today’s vote at the IUCN World Conservation Congress calling for closure of domestic elephant ivory markets across the globe is vital--as the news about Africa’s elephants is as bad as bad news gets.

“As thousands of conservationists gathered in Honolulu for the World Conservation Congress, it was more than clear that IUCN members needed to take a strong stand if Africa’s elephants were to have a chance at survival.

“At the start of the Congress, WCS issued a scientific paper, with lead author WCS’s Andrea Turkalo, showing that it will take almost a century for Africa’s forest elephants to recover from the intense poaching they have suffered since 2002. In addition, The Great Elephant Census, funded by Microsoft founder Paul Allen, and undertaken by a team of scientists and conservationists, including WCS’s Dr. Paul Elkan, Falk Grossmann, and other WCS field staff, working in cooperation with government wildlife departments, has now documented that savanna elephants have declined at a rate of 27,000 — or 8 percent — per year, with a total of 144,000 lost in less than a decade. The surveys also revealed that several populations, particularly in West and Central Africa, are at dangerously low levels- risking local extinction.

“The shutting down of domestic ivory markets will send a clear signal to traffickers and organized criminal syndicates that ivory is worthless and will no longer support their criminal activities causing security problems in local communities and wiping out wildlife. Critically, closing domestic markets will also prevent the selling of illegal ivory under the cover of a legal trade, making it much easier for law enforcement agencies to do their jobs and much harder for the syndicates to profit from their nefarious trade.

“As we leave Hawai’i, many in the conservation community, including government representatives,  will now head to a major meeting of the Conference of the Parties to the Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora (CITES) in Johannesburg. There, we remain hopeful the delegates will be emboldened by the IUCN vote to adopt a resolution submitted by African governments that also calls for closure of domestic ivory markets.

“At WCS and with our 96 Elephants campaign, we have fought this fight to protect elephants on several levels – local, national, and international. We have been encouraged by U.S. states including Hawaii, New York, and California for banning ivory sales, countries including the United States and France for closing their markets, and by China and Hong Kong SAR promising to do the same. Other positive steps, along with critically reinforcing site based anti-poaching and protected area management actions, have included an increasing number of countries across Africa taking more effective law enforcement actions against poachers and in their ports, and countries across the world burning or crushing their stockpiles of confiscated ivory. All these actions have kept momentum behind shutting down the ivory markets which have devastated elephant populations, and for taking all the other actions vital to ensure elephants have a future.

“While China has not taken the final step needed to shut down its domestic ivory market, they have committed to close their market soon and inflict the largest blow to the ivory criminals. In September 2015, US President Obama and Chinese President Xi committed to ‘enact nearly complete bans’ on ivory imports and exports.

“It is important to note that the IUCN ivory motion highlighted the leadership of African nations behind the movement to save elephants, including African-led efforts such as the Cotonou Declaration of 2015, the African Elephant Action Plan and associated African Elephant Fund, and the Elephant Protection Initiative. Africa’s leadership has been inspiring to all. Their elephants and their communities are suffering—and the world must heed the call to put an end to the ivory trade, once and for all.

“The movement behind Africa’s elephants gives us all hope and will ensure that the elephant will continue to be a vital part of Africa’s magnificent natural heritage.

“WCS will not halt in this effort as we work to stop the killing, stop the trafficking, and stop the demand.”


DERNIÈRES NOUVELLES DU CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

LA COMMUNAUTÉ MONDIALE DE LA CONSERVATION APPELLE LES PAYS À FERMER LEURS MARCHÉS INTÉRIEURS D’IVOIRE

« La communauté mondiale de la conservation passe à la vitesse supérieure : Plus de commerce intérieur d’ivoire. Les éléphants en ont assez du commerce de l’ivoire et le monde aussi. »  Cristian Samper, Président et PDG de WCS

HONOLULU, HAWAII (9 Septembre 2016) -- La déclaration suivante a été publiée par Cristian Samper, président et PDG de WCS (Wildlife Conservation Society) et membre du conseil consultatif sur le trafic d’espèces sauvages (Advisory Council on Wildlife Trafficking) des États-Unis :

« La communauté mondiale de la conservation passe à la vitesse supérieure : Plus de commerce intérieur d’ivoire. Les éléphants en ont assez du commerce de l’ivoire et le monde aussi. »  

« Le vote qui s’est tenu aujourd’hui au Congrès mondial de la nature de l’UICN, appelant à la fermeture des marchés intérieurs d’ivoire d’éléphant du monde entier, est d’une importance vitale étant donné la situation de plus en plus catastrophique des éléphants d’Afrique.

« Au moment où des milliers de défenseurs de l’environnement se réunissaient à Honolulu à l’occasion du Congrès mondial de la nature, il est apparu clairement que les membres de l’UICN devraient adopter une position résolument ferme afin de donner une chance de survie aux éléphants d’Afrique.

« Au démarrage du Congrès, WCS a publié un article scientifique avec comme auteur principal Andrea Turkalo, de WCS. Selon cet article, il faudra près d’un siècle aux éléphants de forêt d’Afrique pour se remettre du braconnage intensif dont ils sont victimes depuis 2002. En outre, selon les résultats du grand recensement des populations des éléphants d’Afrique, le nombre d’éléphants de la savane a diminué au rythme annuel de 27,000 ou 8 % soit un total de 144,000  éléphants perdus en moins de dix ans. Le grand recensement des éléphants d’Afrique a été financé par Paul G. Allen, co-fondateur de Microsoft, et réalisé par une équipe de scientifiques et de défenseurs de l’environnement, dont le docteur Paul Elkan et Falk Grossmann, de WCS, avec la participation du personnel de WCS sur le terrain, collaborant avec les services gouvernementaux en charge de la faune sauvage. Ces études révèlent également que plusieurs populations, principalement en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest, ont atteint un niveau dangereusement bas et sont menacées d’extinction locale.

« La fermeture des marchés intérieurs de l’ivoire est un signal fort et clair envoyé aux trafiquants et aux syndicats du crime organisé que l’ivoire ne vaut rien et ne peut plus continuer à soutenir leurs activités criminelles menaçant la sécurité dans les communautés locales et l’éradication des espèces de la faune sauvage. De manière cruciale, la fermeture des marchés intérieurs empêchera également la vente d’ivoire illégal sous couvert de commerce légal. Il sera donc bien plus facile pour les organismes chargés de l’application de la loi de faire leur travail et beaucoup plus compliqué pour ces réseaux criminels de profiter de ce commerce abominable.

« Au moment où nous quittons Hawaii, de nombreux membres de la communauté des défenseurs de la nature, dont des représentants gouvernementaux,  se rendront à la réunion de la Convention des Parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) qui se tiendra à Johannesburg. Nous avons bon espoir que le vote de l’UICN encouragera les délégués à adopter une résolution soumise par les gouvernements africains appelant également à la fermeture des marchés intérieurs de l’ivoire. 

« Chez WCS et avec notre campagne « 96 Eléphants », nous œuvrons pour la protection des éléphants à plusieurs niveaux : local, national et international. L’interdiction de la vente de l’ivoire dans certains États des États-Unis comme Hawaii, New York et la Californie, mais aussi la fermeture des marchés intérieurs dans des pays tels que les États-Unis et la France, ou encore la promesse faite en ce sens par la Chine et la RAS de Hong Kong, sont tout autant de mesures encourageantes. Outre le renforcement significatif des mesures de gestion des zones protégées et des interventions anti-braconnage, d’autres évolutions positives sont à signaler, telles que le nombre grandissant de pays d’Afrique prenant des mesures pour une meilleure application de la loi contre les braconniers et dans leurs ports, ainsi que la destruction ou le brûlage  de leurs réserves d’ivoire confisqué par des pays du monde entier. Toutes ces mesures ont contribué à soutenir les efforts visant la fermeture du commerce de l’ivoire qui a dévasté les populations d’éléphants et s’ajoutent à d’autres actions essentielles entreprises pour garantir un avenir aux éléphants.

Si que la Chine n’a pas encore passé la dernière étape nécessaire pour fermer son marché intérieur de l’ivoire, ils se sont engagés à fermer leur marché prochainement et infliger le coup de grâce aux criminels de l’ivoire. En Septembre 2015, le président des américain Obama et le président chinois Xi se sont engagés à ‘promulguer des interdictions quasi complètes’ des importations et des exportations d’ivoire.

« Il est important de signaler que la motion de l’UICN au sujet de l’ivoire a mis en exergue le rôle de premier plan joué par les nations africaines dans le mouvement pour le sauvetage des éléphants. Les initiatives menées par l’Afrique comme la Déclaration de Cotonou de 2015, le Plan d’action pour l’éléphant d’Afrique et le Fonds pour l’éléphant d’Afrique, ainsi que l’Initiative pour la protection des éléphants, en sont quelques illustrations. Le leadership dont l’Afrique fait preuve est une source d’inspiration pour nous tous. Leurs éléphants et leurs communautés souffrent et le monde doit tenir compte de l’appel visant à mettre un terme, une fois pour toutes, au commerce de l’ivoire.

« Le mouvement en faveur des éléphants d’Afrique nous remplit d’espoir et permettra à l’éléphant de conserver sa place essentielle dans le magnifique patrimoine naturel de l’Afrique.

« WCS continuera de poursuivre ce combat pour que cessent les massacres, le trafic et la demande. »

###   

Pour en savoir plus sur CITES, rendez-vous sur www.wcs.org/cites.

Pour en savoir plus sur la campagne « 96 éléphants » de WCS, rendez-vous sur : 96elephants.org

 

Wildlife Conservation Society (WCS)

MISSION: WCS saves wildlife and wild places worldwide through science, conservation action, education, and inspiring people to value nature. VISION: WCS envisions a world where wildlife thrives in healthy lands and seas, valued by societies that embrace and benefit from the diversity and integrity of life on earth. To achieve our mission, WCS, based at the Bronx Zoo, harnesses the power of its Global Conservation Program in more than 60 nations and in all the world’s oceans and its five wildlife parks in New York City, visited by 4 million people annually. WCS combines its expertise in the field, zoos, and aquarium to achieve its conservation mission. Visit:www.wcs.orghttp://www.facebook.com/TheWCShttp://www.youtube.com/user/WCSMedia  Follow: @thewcs. 

 

96 Elephants (www.96elephants.org) – named for the number of elephants currently gunned down each day by poachers – is a WCS campaign that focuses on: securing effective U.S. moratorium laws; bolstering elephant protection with additional funding; and educating the public about the link between ivory consumption and the elephant poaching crisis. WCS’s 96 Elephants campaign brings together world citizens, partners, thought leaders, and change makers to leverage collective influence to stop the killing, stop the trafficking, and stop the demand.